Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 19:03
20091011135400-8d6fb51d.jpg
 
k1387640
 
Deux équipages ivoiriens : Soumaoro Moriféré-Phillipe Garcia et Gilles Pulvéric-Asta Rosa Cissé sont inscrits pour le 28è Rallye Terre de Cardabelles en France, les 07, 08 et 09 en octobre prochain. Avant son départ pour la course, Soumaoro Moriféré a promis d’améliorer son 26è rang occupé en 2009.

 

 

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant votre départ au 28è Rallye de Terre Cardabelles ?

Nous partons sereins et confiants. Nous allons pour nous faire plaisir et découvrir un rallye où il y aura encore beaucoup de monde, plus de 150 équipages.

 

Vous êtes à votre 2è participation à cette course. Est-ce cela qui vous rassure tant ?

Pas forcément. Pour nous, c’est déjà une grande fierté de prendre le départ de ce Rallye en France. Nous ne nous mettons pas donc de pression.

 

Vous connaissez un peu l’environnement tout de même. On peut dire que c’est un petit avantage ?

Oui, mais ce n’est pas suffisant. Car, vous savez que nous n’aurons que le Road-book de la course le jour même de la reconnaissance. Ça nous laisse peu de temps après.

 

Votre véhicule est t-il prêt ?

Fin prêt. Nous n’avons certes pas de souci sur l’état de notre Mitsubishi EVO 9, mais nous l’avons envoyé chez notre assistant Guy Colsoul, en Belgique pour une bonne révision. Ça nous donnera encore plus de garantie.

 

N’est-ce pas un handicap de partir en compétition en France sans véritablement de Rallye couru en Côte d’Ivoire ?

Oui, c’est dommage. A cause de la crise, il n’y a eu que le Rallye de la Pentecôte en juin dernier qui a d’ailleurs été stoppé par la pluie.

 

26è sur plus de 150 équipages en 2009, vous avez un rang (honorable) à défendre ?

On ne dira pas qu’on va gagner la course, mais nous allons essayer d’améliorer notre classement de 2009. Nous allons nous battre pour tirer notre épingle du jeu.

 

Au-delà de votre participation, quel message allez-vous envoyer à vos concurrents en tant qu’équipage ivoirien ?

Par notre participation même, nous envoyons déjà un message. C’est de dire au monde entier que la Côte d’Ivoire a certes traversé une crise, une période difficile, mais qu’elle est de retour sur la scène internationale. Et que la réconciliation nationale est en marche. Partant, tous les pilotes et équipages du monde entier peuvent venir chez nous également, sans problème, pour visiter le pays, participer à nos Rallyes.

 

Vous courez pour le drapeau ivoirien. Quelle aide l’Etat de Côte d’Ivoire vous a t-il apporté pour cette compétition ?

Ça nous fait énormément plaisir et nous sommes fiers de représenter la Côte d’Ivoire, mais malheureusement notre pays ne nous a accordé aucune aide financière. Nous partons également sans aucune contribution de notre fédération ivoirienne qui est par ailleurs un peu bancale ces derniers temps. Ce n’est que grâce à nos traditionnels partenaires et sponsors qui nous accompagnent toujours : Bolloré Africa Logistics, Sacri Isatis… que nous prendrons part à ce Rallye en France, dont le budget est très lourd. Pour ce qui concerne la Fédération Ivoirienne de Sport Automobile (FISA), nous avons bon espoir que tout va rentrer dans l’ordre très bientôt, avec l’élection d’un nouveau président, après le départ des Motos.

Partager cet article

Repost 0
Published by ASSINIE - dans Auto-Portrait
commenter cet article

commentaires