Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 03:27

 

 

 

 1969

 1er Rallye du Bandama Marathon de Côte d'Ivoire.

 

 

 

                                  

                               6 et 7 Décembre 1969

 

Organisé par l'Ecurie Ivoire avec le concours de l'Acci et son Association Sportive.

Sous le patronage du syndicat des agents de marques automobiles de Côte d'Ivoire.

Président d'honneur:  M. Konan Kanga (Maire d'Abidjan)

Président:  G. Gardelle

1er Vice Président:  A. Mas

2ème Vice Président:  G.Data

Secrétaire Général:  S. Nirenberg

Secrétaire Général Adjoint:  F. Jaber

Trésorier Général:  N.Farath

Trésorier Adjoint:  JC. Dupin

                     - Menbre d'honneur -

Mrs. Aboudara, Lavieque, Bocognano, Pacouret, Vasseur, Roseaux, Maifrey.

                           - Commissions -

Commission Sportive : M. VOGEL Gourvelen

Commission Publique relation : Dr. Orio

Commission Technique : M. Hugot

Commission Préparation Manifestation Sportive : M. Coquerelle


Article 1 :

L'Ecurie Ivoire Abidjan organise les 6 et 7 Décembre 1969 avec le concours de l'Automobile Club de CI. et de son Association Sportive sous le Patronage du Syndica des Agents de Marques automobiles de la Côte d'Ivoire une épreuve internationale de Tourisme et de régularité dénomée " 1er Rallye du Bandama" . 

Cette épreuve est réservée aux membres de l'Ecurie Ivoire, de l'Automobile Club de la Côte d'Ivoire et de son Association Sportive et de leurs membres.

Le présent règlement a été approuvé par la Fédération Française du Sport Automobile en dates du 24/10/1969, visa n°224.


Article 2 :

Programme du Rallye


1°/ Horaire

-Clôture des engagements le 6 Novembre 1969.

-Vérification le 6 Décembre 1969 de 10h à 12h.

-Départ le 6 Décembre 1969 à 18h30 d'Abidjan (Mairie).

-Arrivée le 7 Décembre 1969 à 14h20 à Abidjan (Hôtel Ivoire).

-Affichage des résultats le 10/12/69 à 18h30 (Hôtel Ivoire).

-Distribution des prix le 10/12/69 à 19h30 (Hôtel Ivoire).

2°/ Le 1er Rallye du Bandama comprendra :

A) Des secteurs de laisons

    - Abidjan - Yamoussoukro  623 Km.

    - Yamoussoukro - Bouaké - Abidjan  492 Km.

Soit au total 1115 Km.

B) Des épreuves annexes de classement :

          a) -une épreuve spéciale à moyenne chronométrée (N'douci-Abidjan, 27 Km, 70 Km/h)

        b) -une épreuve d'accélération de 1 Km à Abidjan

        c) -une course de vitesse de 1800 m sur le circuit du Port Abidjan

        d) -une épreuve d'accélération de 400 m au départ de Yamoussoukro

        e) -une épreuve de vitesse de 500 m sur le circuit de vitesse du karting de Bouaké

        f) -une épreuve de maniabilité à Abidjan

 

 

 

-> 58 engagés, 43 classés, 2 hors-course.

 

Renault :  15 engagés.

Gérenthon-Gérenthon n°8 (R8 Gordini), Golle-Colombo n°48 (R10 Spéciale-Gordini), Zogbo-Koffi  n°52 (R16 TS), Manzi-Duprix (R8 Gordini), Martin-Nerry n°14 (R16 TS), Miginiac-Léonard n°57 (R16), Vauvilliers-Calzia n°1 (R8 Gordini), Ambrosino-Page n°55 (R8 Gordini), Boivin-Herbuvaux n°2 (R8 Gordini), Brouns-Orio n°34 (R8-Gordini-Piot), Bureau-Baudry (Dauphine 1093cm3), Cerf-Tashdjian n°27 (R16 TS), De France-Dinclaux Arlette n°37 (R8 Gordini), Dinclaux Marc-Schneider n°50 (R8 Gordini), Dugue-Seux n°38 (R16 TS).
 

Fiat :  8 engagés

Jadel-Merilhou n°32 (Fiat 850 Spider), Koffi-Fondio n°10 (Fiat 1500), Pigeyre-Franceries n°53 (Fiat 124 S), Pouthe-Ghaddard n°33 (Fiat 850), Viteau-Janin (Fiat 850), Cortier JP.-Cortier J. n°40 (Fiat 125), Data-Rouquet n°24 (Fiat 124), Georgreff-Le Moyne n°16 (Fiat 124 Spider). 

 

Opel :   6 engagés.

Grange-Vaché n°20 (Opel GT), Le Houelleur-Giraud (Opel GT), Le Saux-Dupin n°25 (Opel GT), Zuiliani-Fiori n°15 (Kadette Rallye coupé), Castanet J.-Castanet M. (Opel GT), Dagher-Germain (Rekord 1900).

 

Alfa Roméo :  5 engagés.

Guiguery-Jaber n°5 (Gt 1300 Junior), *Magni-Masséla n°9 (Giulia), Saad-Daudet (GTV 1750), David-Munier n°28 (Alfa Super), Blanc M.-Blanc F. n°42 (Alfa Roméo), Delpech-Alexandre Aristide n°46 (GTV 1750).
 

Et les autres...

Pulvéric-Biolley (Peugeot 404), Sabbague G.-Sabbague P. n°26 (Peugeot 204), Turco-Fayol n°45 (Peugeot 404).

Vogel-Nougarede n°36 (Simca 1200 S), Chapuis-Grac n°17 (Simca 1501 S), De Costier-Artigues n°21 (Simca 1100). 

Matter-Akouli n°23 (Toyota 1600), Dussart-Saucet n°7 (Toyota 1600).

Huard-Ascione n°11 (Ford Escort GT), Bret P.-Bret I. n° 58 (Ford Escort GT).

Rolle-Martorelle (Triumph 1300), Debard-Le Naour n°3 (Triumph 2000), Chavaillard-Hanna n°56 (Triumph Spitfire).

Farhat Naïm-Ghabris n°41 (Daf 55), Farhat Nadim-Farhat Claudine (Daf 55).

Noujaïm-Renucci (Porsche 911), Assef-janin n°4 (Mercede 250 SL), Marin-Plébani n°35 (BMW 2002), Barou-Grassiot (Datsun L16), Barth-Balo (Mini Morris 850), Gaillard-Phigini n°30 (Daihatsu 1000), Garlet-Van Assche n°6 (Autobianchi Primula coupé), Sourice-Hodusse n°29 (Citroën Ami 6), Alloh-Ostérhius n°54 (Honda N 600),

 *Masséla-Magni n°22 (Fiat 128) *à la dernière minute le copilote prend la place du pilote et ne partent pas avec l'Alfa Roméo Giulia n°9....

 

 

 

 

Le 1er Rallye du bandama a connu un succés sans précédent :

Le Rallye internationaldu Bandama dont le départ a été donné samedi 6 décembre à 18h30 s'est terminé dimanche en fin d'après-midi avec l'épreuve de maniabilité. L'épreuve s'est déroulée dans une ambiance et des conditions des grandes courses automobile avec ce que celà comporte comme aventure et folklore. Déjà, on parle d'un succès sans précédent de ce Rallye.

Les organisateurs du premier Rallye du Bandama avaient tout fait pour mettre de leur côté tous les facteurs favorables pour la réussite de cette compétition internationale. C'est ainsi que 58 concurrents, tous pilotes expérimentés s'étaient d'abord retrouvés il y a huit jours à l'Hôtel Ivoire pour tirer au sort leur numéro du départ, l'ambiance était des plus sportive.

*Une série d'épreuves les attendaient :

Des secteurs de liaisons (Abidjan - Yamoussoukro ; Yamoussoukro - Bouaké - Abidjan) soit une distance de 1115 Km ; et des épreuves annexes de classement : moyenne chronomètrée, accélération de 1 Km à Abidjan, course de vitesse de 1800 m sur circuit du Port d'Abidjan, épreuve d'accélération de 400 m au départ de Yamoussoukro, une épreuve de vitesse de 500 m sur le circuit du karting de Bouaké, enfin une épreuve de maniabilité à Abidjan.

Si ces différentes épreuves enthousiasmèrent la plupart des concurents, le tronçon routier Gonaté - Sinfra ainsi que le brouillard épouvantaientun grand nombre.

 

La dernière épreuve : 

Une foule de curieux constituée en majeure partie de parents des concurrents attendait l'arrivée du Rallye.

-D'ores et déjà le meilleur temps, sur le circuit de vitesse, était abribué à l'équipage Brouns - Orio sur R8 Gordini-Piot, après nous pouvons citer l'équipage Garlet - Van Assche sur l'Autobianchi Primula.

-Au cour de l'épreuve de maniabilité, M. Golle Dominique sur R10 Gordini s'est particulièrement mis en évidence. 

               

Notes de course : 

-> Le 1er Rallye International du Bandama qui s'est déroulé les 6 & 7 décembre 1969 a vu la victoire de l'équipage M. et Mme Gérenthon sur R8 Gordini. 

C'est avec un très vif plaisir que tous les sportifs accueillirent la victoire méritée de cet équipage chevronné qui avait parfaitement saisi le côté régularité de ce Rallye. Cinquante-huit concurrents y étaient engagés.

Il y eut : 35 voitures en Groupe I, 9 voitures en Groupe II, 8 voitures en Groupe III, 4 voitures en groupe IV et V.

L'équipage n°1 : "Vauvillier" ayant déclaré forfait, c'est l'équipage féminin Boivin-Herbuvaux n°2 sur R8 Gordini qui donna le départ à 14h00 de l'Hôtel Ivoire.

Sous escorte, les concurrents se rendaient au Port d'Abidjan pour y disputer leur première épreuve spéciale.

Le meilleur chrono de ce circuit de 800 m fut réalisé par P. Brouns sur sa R8 Gordini groupe V en 1' 47". Ce dernier nous fit admirer sa maîtrise et fut très applaudi.

Second du circuit, Garlet sur Primula Autobianchi en 1' 50" et enfin troisième, Zuiliani sur Kadett en 1' 51".

La R8 Gordini pilotée par Manzi fit un tonneau à la bascule SOAEM mais son pilote sortit indenme de l'accident.

Les concurrents eurent ensuite à disputer 1 Km départ arrêté sur la digue de Biétri. Cette épreuve fut également remportée par Brouns en 26" suivi de Noujaïm sur Porsche 911 en 27" et de Assef en 28" sur Mercedes 250 SL.

A 18h00, M. le Maire d'Abidjan donnait le départ du Rallye pour son parcours routier qui devait l'emmener jusqu'à Bouaké et retour, et c'est M. Aboudara, le directeur de course, qui ouvrait la route sur R16 TS. Tous les secteurs de liaison furent dans l'ensemble respectés par les concurents qui se montrèrent disciplinés et prudents.

A 02h02 ils atteignaient le fameux tronçon Gonate-Sinfra. Parcours sélectif qui devait, du fait du brouillard et de la poussière se montrer extrèmement meurtrier. Les pénalisations furent distribuées avec largesse par les deux commissaires de route : Bertrand et Orio qui étaient fidèles au poste malgré l'heure plus que matinale.

Les concurrents atteignaient Yamoussoukro à 04h 53' et après une neutralisation d' une heure, y disputaient un 400 m départ arrêté.

 

Cette épreuve spéciale fut remportée par Zuiliani et sa Kadett Rallye en 17" ; suivi de Marin sur BMW 2002 en 18" et Gérenthon sur R8 Gordini en 18" 6/10.

 

A Bouaké, les attendaient, sur la route de l'aéroport un circuit de vitesse. Les organisateurs de Bouaké avaient fait merveille, et les meilleures conditions de sécurité y étaient assurées par l'Armée et la Police gracieusement mises à la disposition du Rallye.

Sur circuit très tourmenté et comportant de nombreuses chicanes, c'est encore Brouns, décidément très en forme malgré l'heure matinale, qui signait le meilleur temps en 24", suivi de Garlet en 25" 6/10 et Zuiliani en 25" 9/10.

Puis c'était le retour sur Abidjan avec ses contrôles ; et pour pimenter le tout, un contrôle inopiné et un secteur chronométré de 29 Km qui firent des ravages et modifièrent entièrement le physionomie du Rallye.

A quelques Km d'Abidjan, bien des espoirs s'envolèrent et les favoris victimes de leurs chronomètres ou de leurs calculs, se retrouvaient en queue du peloton. 

A 15h00, arrivée du Rallye à l'Hôtel Ivoire au milieu d'une foule très dense qui applaudit très vivement les voitures poussièreuses arrivant de minute en minute.

Une dernière épreuve attendait les équipages épuisés : un gymkana qui par son parcours très accidenté devait fournir aux estivants de l'Hôtel Ivoire, un spectacle de choix. Le gymkana avait été entièrement organisé par l'ACCI, et avec des quilles du bowing de l'Hôtel !.....

Golle fit une démontration éblouissante en 32" sur sa R10 Spéciale, suivi de Brouns en 34", mais le nombre respectable de quilles qu'ils avaient renversées les relèguerait plus loin au classement général. C'est finalement Osterhuis sur Honda N 600 qui en 36" et sans faire tomber un obstacle, remporte ce gymkana suivi de l'équipage féminin Boivin-Herbuvaux en 37"  2/10 et de M. et Mme Gérenthon en 37"  4/10.





Parc fermé  de l'Hôtel Ivoire..... 

 

(ci-dessous) :

Sourice-Hodusse n°29 (Citroën Ami 6), De Costier-Artigues n°21 (Simca 1100),

Matter-Akouli n°23 (Toyota 1600).   

parc-fermé-hôtel-ivoire 

*De gauche à droite (ci-dessous) :
La R8 Gordini des Gérenthon, l'Autobianchi de Garlet, La Mercedes 250 SL d'Assef et la R8 Gordini de Boivin.....

  

Assef & Janin (Mercedes 250 SL) n°4, à Bouaké.

 

Assef, au départ de l'Hôtel Ivoire.

 

Les explois d'Assef.....

 

Dugue (Renault 16 TS) n°38, sur le circuit du Port d'Abidjan.....

 

Garlet (Autobianchi Primula Coupé) n°6, sur les pistes ivoiriennes du côte de Yamoussoukro...

 

Gilio Garlet / Guy Van Assche sur Autobianchi Primula Coupé...

 

Jean Masséla - Pierre Magni n°22 sur Fiat 128.

n1263311947_30111912_448894.jpgn1263311947_30111914_1283886.jpg n1263311947_30111916_4462742.jpg

 

Alloh - Eric Osterhuis sur Honda N 600, en pleine savane, du côté de Bouaké..... 

Assef à Bouaké...

 

Assef au gymkana de l'Hôtel Ivoire, avec les quilles du Bowling !..... 

 

 

Classement:

45 partants, 43 classés, 2 hors-course.

1.   Gérenthon - Mme Gérenthon       Renault 8 Gordini    

2.   Grange - Vache                           Opel GT

3.   Zuiliani - Fiori                            Opel Kadett Rallye

4.   Georgieff - Le Moyne                 Fiat 124 Spider

5.   Bret - Mme Bret                        Ford Escort


6.
George & Pierre Sabbagues (Peugeot 204), 7. Dussart-Saucet (Toyota 1600), 8. Chapuis-Grac (Simca 1501 S), 9. Ambrosino-Page (R8 gordini), 10. Assef-Janin (Mercedes 250 SL), 11. Garlet-Van Assche (Autobianchi Primula Coupé), 12. Miginiac-Léonard (R16), 13. Cerf-Piollet (R16 TS), 14. Guiguery-Jaber ( Alfa Roméo GT 1300), 15. Turco-Fayol (Peugeot 404), 16.Matter-Akouli (Toyota 1600), 17. Zogbo-Koffi (R16 TS), 18. Huard-Ascione (Ford Escort GT), 19. Brouns-Orio (R8 Piot-Gordini), 20. Farhat-Ghabris (Daf 55), 21. Le Saux-Dupin (Opel GT), 22. M. & Mme Cortier (Fiat 125), 23. Débard-Lenaour (Triumph 2000), 24. Decostier-Artigues (Simca 1100), 25. Pigeyre-Franceries (Fiat 124 Spider), 26. Boivin-Herbuvaux (R8 Gordini), 27. Koffi-Fondio (Fiat 1500), 28. Dugue-Seux (R16 TS), 29. Martin-Nerry (R16 TS), 30. Pouthe-Ghaddard (Fiat 850), 31. Marin-Plebani (BMW 2002), 32. Alloh-Osterhuis (Honda N 600), 33. Sourice-Hodusse (Citroën Ami 6), 34. Jadel-Merilhou (Fiat 850 Spider), 35. Golle-Colombo (R10 Gordini), 36. David-Munier (Alfa Super), 37. Vogel-Nougarede (Simca 1200 S), 38. Data-Rouquet (Fiat 124), 39. Delpech-Alexandre (Alfa GTV 1750), 40. Magni-Massela (Fiat 128), 41. Dinclaux-Schneider (R8 Gordini), 42. Michel & Francine Blanc (Alfa Roméo), 43. Chavaillard-Hanna (Triumph Spitfire).


Deux équipages Hors-Course :

De France-Dinclaux (R8 Gordini) #37

Gaillard-Pighini (Daihatsu 1000) #30  

           

 (Je recherche désespérément de la doc et des photos sur la victoire
de M. & Mme Gérenthon et de la R8 Gordini au Bandama 1969) .....

 

** SVP contactez moi, "Commentaire" en bas de page, si vous avez ces trésors,

MERCI d'avance...**

** ou mon Mail : rems06@free.fr


*Certes ce premier Rallye du Bandama ne fut pas un marathon ; néanmoins l'esprit africain des épreuves mit en évidence des équipages efficaces et résistants, dignes de figurer au palmarès international.

Il servit en outre de banc d'essais, permettant de dégager une formule plus interessante pour l'avenir.

Une soirée de remise des Prix clôturait ce rallye. Le Secrétaire Général de l'Ecurie Ivoire M.S. Nirembert remercia tous ceux qui avaient aidé bénévolement les organisateurs et en particulier M. Aboudara et sa dynamique équipe de l'ACCI qui se dépensèrent sans compter. Il devait en outre tirer les conclusion de ce rallye.

 

Dernière mise à jour: 30/06/2012.

*Tous mes remerciements à Marc Crosland, qui m'a procuré ses précieuses archives..... issues de Fraternité Matin & Ivoire Dimanche de décembre 1969. 

 

 

 

 Automobile-club-dela-CI-1-copie-1.jpg


Ecurie-Ivoire-Abidjan-1970.jpg*MERCI à Alain Ambrosino pour ce badge de l'Ecurie Ivoire Abidjan.....
 

Licence dont la validité est contestée Ces images sont soumises au copyright ou au droit d'auteur. Son utilisation est soutenue comme étant une « utilisation juste » (fair use) en vertu de la loi des États-Unis d'Amérique car elle est exclusivement employée à but d'information dans le cadre d'une utilisation non commerciale et que cela ne limite en aucune façon les droits du propriétaire du copyright à diffuser son œuvre. Son utilisation ajoute un contenu significatif à l'article où elle est employée.

Cependant la validité de cette utilisation peut être mise en doute, notamment par le fait qu'une telle loi n'existe pas dans de nombreux pays. Il est donc recommandé de ne pas l'utiliser avant que sa validité soit établie et de ne pas la réutiliser sans précaution. Si vous en avez la possibilité, merci de remplacer cette image par une équivalente libre.

 

     

 Tous droits de reproduction et de diffusion réservés à :

copyright©historiquerallyebandama. 

=> Droits d'usage strictement personnel <= 

 

 

 

Repost 0
Published by ASSINIE - dans Bandama 1969
commenter cet article