Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 22:15
soum7.jpg   
  
     k1387640
La Fédération Ivoirienne de Sport Automobile (FISA) a ouvert sa nouvelle saison avec le 2ème Rallye de Dabou, dimanche dernier dans la cité du Leboutou...


Une dizaine d’équipages étaient au départ de cette première course de la saison 2012, organisée par l’Association Sportive de l’Automobile Club de Côte d’Ivoire (ASACCI).

 

Les concurrents ont affronté 150 km, dont 112 de secteur compétitif. Soit 4 boucles de 2 secteurs compétitifs chacune.


Le Directeur de course, Nino Zarour a confirmé que tout était prêt pour lancer les équipages. La vérification technique des véhicules c'est faite le samedi 14/01  de 12 h à 17 h, au Boulevard Giscard D’Estaing, près du Grand Carrefour de Koumassi, puis le top départ était donné le dimanche 14/01 à 8 h, à l’aéro-club de Dabou, juste après le tour de reconnaissance.

Repost 0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 11:34

401135_355641164450281_100000132021464_1566595_335949543_n.jpg

Souvenir, Souvenir...

*DAKAR Lac Rose 2006 ALINO avec Stéphane Peterhansel, Proto Mitsubishi !!!...

Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 23:41

 

kevin.jpg

 

A VENDRE

MITSUBISHI LANCER EVOLUTION 5 RS

Préparation MECA PERFORMANCE

Arceau et renforts de caisse MATTER France

Train AV et AR Evo 6

Protection bas de caisse en carbone

Ligne d’échappement Inox

Boite synchro 5 rapports 1000/tours

Autobloquant RALLIART AV et AR

Embrayage métal frité RALLIART

Boitier RALLIART Gr N, petit bang-bang intégré dans le boîtier

Amortisseurs Ohlins 3 voies réglable en compression rapide et lente ainsi qu'en détente, révisé chez R-TEC France mi-2009 (facture de 3000 et quelques euros à l'appui)

Intérieur carbone panneau de porte et bac pilote et copilote et une partie du tableau de bord

Filets de porte pilote / copilote

Réservoir 80 litres homologué ATL avec jauge ATL incorporée

Tuyauterie carburant de type aviation, à l'intérieur de l'auto

Extincteur automatique mécanique Sabelt installé en juillet 2010

Extincteur manuel

Rampe de phare 4 optiques PIAA

Baquet Sparco Evo 2

Harnais Sabelt

Petit lot de bord à savoir :

- 1 échangeur neuf

- 1 radiateur occasion

- 4 bras arrière occasion

- 2 moyeux arrière occasion
 
- 2 bobines d'allumage

- 1 berceau arrière occasion

- 4 soufflets de cardan

- 1 radiateur d'huile neuf

- 2 tampons d'amortisseur avant

- 1 débimètre d'air

- 1 boîte à air

- Divers silentblocs de bras

Auto dédouanée, carte grise à mon nom, visite technique à jour et vignette 2011 ok

Prix : 15.000.000 FCFA, prix ferme.
 
Contact : 07.79.55.76

— avec Celine Stefani.

 

Repost 0
Published by ASSINIE - dans Auto-Portrait
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 00:21

387186 2518818843089 1031817156 2613954 1557971515 n 

384981 2528695289994 1031817156 2618704 647501652 n

 

 

Soum : Super week-end, super rallye, nous nous sommes éclatés Fifi et moi !!...
Le Team Foul'gas est toujours dans LA PLACE !!!...

*Merci à tous ceux qui, de près ou de loin nous ont assisté, encouragé, motivé, félicité...
*Spéciales dédicaces à : nos Mécanos, l'ASACCI (son prési, Nino, tous les membres de l'organisation...), la FISA et son Président Alain Ambrosino, les officiels..., nos familles, nos potos d'ici et d'ailleurs (pensées particulières à la Mafia du Nord et à Wif !).
Sportivement et à très vite sur les prochaines pistes !!.....

 

 

Le 37è Rallye Bandaman s’est finalement achevé le week-end dernier. Les pistes de Bassam, Assinie, Mondoukou et autres ont été parcourues par les pilotes. Et à l’arrivée, un habitué du circuit, Soumaoro Moriféré avec sa Mitsubishi Evo9, à mieux carburer que ses concurrents...

Il paraît que quand c’est dur, seuls les durs tiennent… Soumaoro Moriféré est un grand champion. Et il l’a encore prouvé ce week-end sur les routes et pistes difficiles allant de Bassam à Alépé en passant par Bonoua, Gnampon, Allohoré, Kacoukro, Assinie, Mondoukou. Ce « Rallye Bandama » qu’il a déjà remporté en 2008 et 2009 n’a presque pas de secret pour lui. Mais face à la (forte) poussée des jeunes (Gary Chaynes, Jaber Ali, Fané Bakary, Cyrille Bottari et autres Adama Cissé), il était très attendu. Pour ce mythique rallye qui comptait 17 équipages au départ donc.

« Seulement 4 équipages à l’arrivée… »

Là-bas, il a convaincu son co-pilote de toujours et grand ami Philippe Garcia, pour relever le défi. Ensemble, ils ont parcouru les 240 kilomètres de compétition avec toute la concentration requise. Endurant, résistant, humble, comme le demande la bible dans Mathieu 18, verset 5, Soumaoro Moriféré termine dans le royaume des cieux, calé dans sa belle Mitsubishi Evo9...

Taxé de difficile, le 37è rallye Bandama n’a guère dérogé à la règle. Déjà samedi soir, l’on comptait 12 abandons pour casses mécaniques. En cascade.

"Bamba Gonalo, Fané Abdoulaye (19 ans, le plus jeune de la course), Gary Chaynes, Frédéric Nobout, Luigi Bottari, Jaber Ali dit Loeb, Abondio, Gigault" jetaient l’éponge sous le regard du consultant belge venu de la Fédération internationale, Roger Jamoul.

Mais le plus malheureux fut incontestablement Fané Bakary qui a dû abandonner après la première spéciale « Bassam-Bonoua Château ». Dommage.

 

Pour le reste, ce « Rallye Bandama » sponsorisé par Pirelli et Red Bull a été un franc succès. A tous les niveaux. Vive le Bandama 2012 !...        

 

 

LISTE DES ENGAGES :

 

1. Soumaoro Moriféré - Garcia Philippe (Evo 9)

2. Ali Jaber - J-C Rousseau (Evo 8)

3. Loïc Malherbe - Thierry Brion (Subaru Impreza N10)

4. Marc Molinié - Christian Tribout (Evo 7)

5. Bottari Cyril - Leparlouer Nicolas (Subaru Impreza Gt)

6. Chaynes Gary - Comas Romain (Evo 6)

7. Fané Bakary (Subaru Impreza N12)

8. Farhat William - Farhat Andrea (Nissan Pulsar)

9. Cissé (Toyota)

10. Fred Nobou - Kouadio Kan Jesus (Toyota)

11. Bottari Luigi - Oury Philippe (Citroën Xsara)

12. Gigault Frédéric (Peugeot 205)

13. Abondio (Toyota)

14. Fané Abdoul (Peugeot 205)

15. Ouattara (Peugeot 205)

16. Bamba Gamallo (Peugeot 205)  

 

 

CLASSEMENT FINAL :

 

1. Soumaoro Moriféré - Garcia Philippe en 2.50'28" ( Mitsubishi Lancer Evo9 ) #1
2. Marc Molinié - Christian Tribout en 3.06'14" ( Mitsubishi Lancer Evo7 ) #4
3. Loïc Malherbe - thierry Brion en 3.12'18"
 ( Subaru Impreza N10 ) #3

4.William Farhat - Andréa Farhat en 4.32'35"  ( Nissan Pulsar ) #8

Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 00:44
385835_2509404927747_1031817156_2609443_536629320_n.jpg
 
La vérification des véhicules effectuée vendredi à Treichville a donné le ton du Rallye de Côte d’Ivoire Bandama 2011. Treize équipages sur les 18 annoncés au départ ont été admis pour le moment pour la course dont le top départ véritable sera donné le samedi 03 décembre à 10 h à Grand-Bassam.

 

Les favoris de la course : l’ex-champion de Côte d’Ivoire, Soumaoro Moriféré dont le copilote est arrivé samedi à Abidjan en provenance du Burkina, le vainqueur de l’unique compétition comptant pour le championnat national (le Rallye de la Pentecôte 2011) Cyril Bottarri, le premier du Top Chrono d’Assinie, Gary Chaynes et Fané Bakary (vainqueur du Bandama 2003 et 200) sont prêts pour le top départ. Mais surtout pour la grande bataille qui va déterminer le champion de Côte d’Ivoire 2011.


Tous les pilotes ont d’ailleurs affiché leur confiance, après les différentes tours de reconnaissance effectués sur le parcours Bassam-Bonoua-Assinie-Alépé-Bassam (404 km). Concernant les conditions de sécurité, le directeur de la compétition Nino Zarour a rassuré tous les pilotes. « Nous avons pris les assurances. La campagne de sensibilisation a été bien menée dans les localités traversées. Des agents seront postés à tous les carrefours, en ville comme en campagne. Des ambulances seront également sur le circuit », a rassuré Zarour.


Pour rehausser le niveau de la course, un observateur de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), Roger Jamoul est invité en tant que consultant à ce Bandama expérimental par la Fédération Ivoirienne de Sport Auto (FISA). « Je suis sur ce rallye comme consultant pour essayer d’apporté des améliorations avec les connaissances qu’on a eu des Bandama passés », précise Jamoul. Notons que le prologue du vendredi après midi a tout simplement été annulé pour des raisons extérieures à la FISA.

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 00:56

5--6-me-BANDAMA-1973-1974.jpg

 

  

Des figures emblématiques du Sport Automobile sont les invités de la Fédération Ivoirienne de Sports Auto (FISA) à l’occasion de la 37è édition du Rallye Côte d’Ivoire Bandama, prévue les 02, 03 et 04 décembre 2011.

 

L’un des pilotes les plus titrés du championnat ivoirien d’autrefois, Patrick Tauziac dit le « Chinois Vert » et un observateur de la FIA, souvent mandaté par l’instance suprême du Sport auto Roger Jamoul ont été invités par le nouveau président de la FISA Alain Ambrosino pour prendre part au « Bandama » expérimental 2011.

 

Pas officiellement mandaté par la FIA, Roger Jamoul arrive à Abidjan mercredi soir. La présence de ce superviseur chevronné et du pilote émérite (7 fois champion de Côte d'Ivoire et vainqueur du Bandama en 1990) donneront, à n’en point douter, un cachet particulier au 1er Bandama de l’ère Ambrosino.

 

Notons que la FISA et l’Association Sportive de l’Automobile Club de Côte d’Ivoire (ASACCI) sont les organisateurs de cette compétition test, avant le Bandama 2012 qui servira de positionnement du Rallye Côte d’Ivoire Bandama au calendrier continental, et bien plus tard au championnat mondial. Une quizaine d'équipages sont au départ de la course (404 km) entre Bassam-Bonoua-Assinie-Alépé et Bassam.

Repost 0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 02:14

nobou2 Des équipages purement ivoiriens sont partants pour la 37è édition du Rallye Côte d’Ivoire Bandama, les 02, 03 et 04 décembre prochain, mais ils sont pour la plupart à la recherche de moyens financiers pour prendre véritablement le départ.


Cissé Adama, tout comme ses autres compatriotes, Nobout, Fané Bakary… a besoin de vite remettre sa Subaru à plomb, afin d’être mieux outiller pour rivaliser avec les bolides et autres grosses pointures du sport auto ivoirien qui sont également de la course. Ayant investi ce dont il disposait dans son véhicule, le pilote ivoirien sollicite l’aide des personnes de bonne volonté et les autorités ivoiriennes pour des moyens additionnels.

« Nous sommes épuisé financièrement. Le Sport Auto n’est pas comme les autres disciplines sportives. Il nécessite d’énormes moyens financiers. Nous, les pilotes nationaux, nous avons du mal à concurrencer véritablement les autres équipages, qui ont plus de moyens que nous. Nous avons certes la volonté, la motivation et la hargne de vaincre, mais ne n’est pas suffisant pour gagner un Bandama. Il faut un véhicule en bon état et bien préparé. Nous sollicitons donc l’aide de l’Etat pour nous permettre de mieux défendre le drapeau ivoirien », lance Cissé Adama qui a fini 7è/16 au dernier Top Chrono d’Assinie et terminé sur le podium de bien de compétitions avec les deux roues motrices.

Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:45

DiRT-3-COMPLETE-LiMiTED-EDiTiON-2011-ENG-MULTi-6-CLONE-DVD-.jpg

  

Une quinzaine d’équipages, essentiellement, locaux sont annoncés pour ce premier Bandama d’essai, qui va consister à ramener cette compétition, autrefois d’envergure, au calendrier international.

Au cours d’une conférence de presse animée, jeudi dernier, à Koumassi, les organisateurs, avec à leur tête le nouveau président de la FISA, Alain Ambrosino, ont donné toutes les dispositions pratiques pour la réussite de cette compétition qui va donner le ton du retour véritable du Bandama sur l’échiquier international. Un observateur de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) sera d’ailleurs présent pour évaluer l’organisation de ce coup d’essai.

Les équipages auront à parcourir plus de 404 Km dont 240 Km de secteur compétitif, en 5 boucles, soit trois le samedi 03 et deux le dimanche 04 entre Grand-Bassam, Bonoua, Assinie, Alépé et Grand-Bassam où le départ sera donné à 10 h. Les vérifications techniques se feront le vendredi 02 décembre devant Pirelli Cacomiaf à Treichville.

«La sécurité, l’un des points essentiels de cette course est garantie, sur tout le parcours et surtout les secteurs compétitifs. Des campagnes de sensibilisation, une couverture satellitaire et radio, des ambulances et des agents de sécurité sont mobilisés », a expliqué Patrick Namé, président de l’Asacci.

Des coureurs ivoiriens tels que Soumaoro Moriféré, Fané Bakary (anciens vainqueurs du Bandama), Adama Cissé, Nobout ... seront dans la grille de départ.

De quoi réjouir le président Ambrosino qui estime que ce Rallye est avant tout l’affaire des Ivoiriens. Etant donné qu’il s’agit de repositionner le Rallye Côte d’Ivoire Bandama. En tout cas, le président de la République de Côte d’Ivoire et tout le gouvernement y tiennent, à en croire le Ministre des Sports, Philippe Legré.

« Nous sollicitons l’implication de tous, afin de réussir ce pari. C’est ensemble: autorités ivoiriennes, FISA, organisateurs, clubs, pilotes, journalistes, sponsors… que nous réussirons le pari de remettre le Rallye ivoirien en scelle. Nous sommes sûrs que ce Bandama sera beau, car techniquement on sera à la hauteur. Le Pilotes locaux devront donner le meilleur d’eux, car du niveau de cette compétition dépendra le retour des équipages étrangers», ont conclu «Ambro » et Namé.

Pour préparer ce Bandama expérimental, les équipages du championnat ivoirien ont chauffé les moteurs, samedi dernier, à Assinie à travers un Top Chrono remporté par le jeune et prometteur pilote Gary Chaynes sur Mitsubishi Evo 6, devant le dinosaure du sport-auto ivoirien Soumaoro Moriféré.

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 22:17

ambro17 

     k1387640     

 

Les amoureux du sport mécanique auront de quoi se rincer les yeux. Les 2,3 et 4 décembre prochain, la Fédération ivoirienne de sport automobile organise la 37e édition du Rallye Côte d’Ivoire Bandama avec la participation de 20 équipages.

 

Cette compétition mettra aux prises les meilleurs pilotes du sport automobile ivoirien. Des cracks du volant qui rivaliseront d’ardeur et de courage sur une distance de 404 Kms dont 240 de secteur compétitif en 5 boucles dont 3 le samedi 3 décembre et deux le lendemain dimanche entre Grand-Bassam, Bonoua, Assinie, Alépé et Grand-Bassam, le point de départ.

 

Plus qu’une simple compétition, ce 37e Rallye Côte d’Ivoire Bandama reste un défi pour Alain Ambrosino, le nouveau président de la Fisa « Il s’agira pour nous de transformer ce coup d’essai en coup de maître. Ce sera l’occasion pour nous d’asseoir les bases solides du retour de cette épreuve qui, par le passé, a fait la fierté de la Côte d’Ivoire en Afrique et dans le monde. Nous devons absolument relever ce défi », rassure Alain Ambrosino

 

Pour ce faire, les organisateurs ont mis un point d’honneur sur la sécurité, un élément clé dans la réussite de la manifestation très attendue par les Ivoiriens.

Sur ce point, Patrick Namé, le président du comité d’organisation, rassure : « Le succès d’une compétition de cette envergure exige la mise en place un bon dispositif de sécurité. Sur ce plan nous n’avons pas lésiné sur les moyens. En plus des campagnes de sensibilisations des localités où le rallye passera, il y aura une couverture satellitaire et radio, des ambulances et une présence remarquable des forces de l’ordre. En tout cas, tout sera mis en œuvre, pour garantir la sécurité de tous » souligne, Patrick Namé.

 

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 21:15

affiche-1989.jpg

 

 11-me-Bandama-1979.jpg

 

 

Ramener le rallye de Côte d’Ivoire au calendrier international. C’est l’objectif premier de la nouvelle fédération ivoirienne de sport automobile (FISA) pilotée par Alain Ambrosino à travers l’organisation de la 37e édition du Rallye Côte d’Ivoire Bandama.

 

Une compétition expérimentale sous la supervision d’un expert de la fédération internationale prévue les 2, 3 et 4 décembre prochains.

Ce Bandama d’essai après deux années d’arrêt des moteurs verra la participation d’une quinzaine d’équipages à majorité ivoiriens. Au nombre desquels, on retrouvera dans la grille de départ d’anciens vainqueurs de l’épreuve, Soumaoro Moriféré, Fané Bakary, Gary Chaynes, Ali Jaber, Adama Cissé, Cyril Bottari. Des pilotes invités à donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire de cette épreuve une compétition internationale avec le retour en grâce des pilotes du monde entier. Car, a reconnu le président de la FIA, Alain Ambrosino, «techniquement on sera à la hauteur.

Le retour des équipages étrangers dépendra du niveau de cette compétition». D’où la nécessaire implication totale et entière des autorités ivoiriennes, de la fédération, des clubs, des pilotes, des sponsors et de la presse.

Organisé par la FISA et l’Association sportive de l’automobile club de Côte d’Ivoire (ASACCI), le Bandama 2011 se disputera sur un circuit de 404 Km dont 240 Km de secteur compétitif en 5 boucles entre Grand-Bassam, Bonoua, Assinie, Alépé et Grand-Bassam.

Après les vérifications techniques, le vendredi 2 décembre à Treichville devant Pirelli Cacomiaf, l’un des partenaires de l’événement, le départ sera donné le samedi 3 décembre à Grand-Bassam.

 

Une première journée au cours de laquelle les pilotes devront boucler les trois premières sections de la compétition. Les deux autres étant réservées pour la journée du dimanche 4 décembre.

 

La sécurité étant primordiale dans une compétition automobile, l’organisation n’entend rien laisser au hasard. «La sécurité, l’un des points essentiels de cette course est garantie, sur tout le parcours et surtout les secteurs compétitifs. Des campagnes de sensibilisation, une couverture satellitaire et radio, des ambulances et des agents de sécurité sont mobilisés», a indiqué le président de l’ASACCI, Patrick Namé lors du lancement du 37e Rallye Côte d’Ivoire Bandama, le jeudi 24 novembre dernier dans un restaurant à Koumassi (Abidjan).

Pour cette autre compétition de la FISA, l’opérateur de téléphonie mobile Moov CI et la boisson énergisante, Red Bull seront encore présents pour soutenir les efforts du positionnement du Rallye Côte d’Ivoire Bandama.           

Repost 0