Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:38

61821_571463676203245_1643279716_n.jpg481615_571463699536576_678306582_n.jpgs.jpg8859 4853793913904 1670174464 npodium.jpgsoum.jpg
     383309 143279062445992 143277932446105 200047 1762778987 n
           


La 38ème édition du Rallye automobile Bandama Côte d'Ivoire s'est achevée dimanche à Yamoussoukro (230 km au nord d'Abidjan) avec la victoire de l'équipage Moriféré Soumahoro - Philippe Garcia sur Mitsubishu Lancer Evo 9.

Les vainqueurs sont suivis, en 2ème place, de la paire Gilles Pulvéric - Jimmy Cormenier sur Peugeot 207 RC et en 3ème de Fané Bakary - Fané Moussa sur Subaru Impreza STI.

Au total 19 équipages étaient au départ de ce rallye de Côte d'Ivoire couru sur 438 km, après une longue léthargie de la Fédération ivoirienne de sport automobile (Fisa), et grace à Alain Ambrosino président de la Fédération, ce Bandama cuvée 2012 c'est très bien déroulé....

Le départ a été donné à l'Hôtel Président de Yamoussoukro vendredi dans la soirée par le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et loisirs, Alain Lobognon.

Outre les coureurs nationaux, étaient présents au départ des français dont le champion de France de Rallye terre, Germain Bonnefis, qui a été contraint à l'abandon pour ennuis techniques.

Deux observateurs de la Fédération internationale automobile (FIA) ont suivi la course.

Le président de la Fisa, Alain Ambrosino, s'est dit confiant du retour du Rallye Côte d'Ivoire Bandama sur l'échiquier international et Africain, appelant à plus de sponsors "pour que les choses se passent nettement mieux la prochaine fois" en mars 2013....




LE TOPO DE LA COURSE :

 

 Après avoir cassé le pont avant la Super Spéciale, vendredi, face à la Fondation Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro, Soumaoro Moriféré (Mitsubishi Lancer Evo 9) a parfaitement existé pour décrocher son troisième sacre sur les routes du Bandama du 14 au 16 décembre 2012. Vainqueur en 2008 avant les deux années de disette (2009 et 2010) et champion en titre (2011), Soumaoro Moriféré, toujours assisté de Garcia Philippe, a brillamment remporté le 38e Rallye Côte d’Ivoire Bandama, dimanche à Yamoussoukro, après avoir obligé Gary Chaynes à l’abandon à 300 km de l’arrivée. En tête depuis vendredi, le champion ivoirien avec maitrise, sang-froid, n’a pas tremblé et a franchi en toute quiétude la ligne d’arrivée.

Un succès favorisé en grande partie aussi par l’abandon très précoce du champion de France de rallye sur terre, Germain Bonnefis (Peugeot 207 RC). Troisième temps scratch derrière Gary Chaynes (Mitsubishi Lancer Evo 9) et Soumaoro Moriféré, le Français se tord un triangle au 35e de la première spéciale. Après une assistance d’une demi-heure, il reprend la piste mais il est contraint à l’abandon à la seconde spéciale au bout de 10 km. Un boulon de pivot a lâché et l’amortisseur est sorti de son logement !... Déçu, il constate impuissamment son amortisseur cassé.
L’un des deux concurrents sérieux resté à quai, il ne restait que Gary Chaynes et ses 4 secondes de retard. Lancé à la poursuite de Soumaoro, il réduit considérablement son retard à 2 secondes 300m de l’arrivée. Au moment d’attaquer les 200 derniers mètres de piste avant le bitume, Gary Chaynes et son co-pilote Romain Comas de Miranda soumettent leur Evo 9 à un ultime effort. Erreur fatale car ils mettaient ainsi un terme à leur compétition avec un abandon sur la casse du moteur. La voie est donc royalement tracée pour le champion ivoirien, Soumaoro Moriféré.

Il précède sur le podium Pulvéric Gilles-Cormenier Jimmy (Peugeot 207 RC) et Fané Bakary-Fané Moussa (Subaru Impreza STI), les trois derniers équipages à pointer à l’arrivée sur les 20 au départ.

Une fin toute beauté 48h après la cérémonie de départ présidée par le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Michel Lobognon qui a appelé, suite à la levée de drapeau, à «encourager Alain Ambrosino et son équipe à ramener le Bandama au niveau de 1972. C’est une façon de rendre hommage à d’aucuns sportifs de ce sport extrême qui y mettent beaucoup d’argent, attendent très peu de l’Etat et qui font que la Côte d’Ivoire gagne beaucoup.

Le Bandama, ce sont des touristes, ce sont des sponsors qui viennent autour de l’événement. Avec ce retour, il faut souhaiter que le Bandama soit une épreuve internationale. La fédération internationale a dépêché à Yamoussoukro un instructeur pour superviser. Si l’organisation se passe très bien, le Bandama rejoindra les rallies au niveau africain. Mais nous visons le Mondial.» Et il n’a pas tort, car pour son inscription au calendrier du championnat africain, le Bandama 2012 a pris de très bons points.  


*Rideau donc pour ce 38è rallye de Côte d’Ivoire, manche candidate pour la Championnat d’Afrique. Une épreuve aux grandes ambitions : « Nous visons le Mondial (le WRC, ndlr) » déclare le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs , Alain Michel Lobognon.   


 Pos.      N°        Pilote-Copilote                       Nat.          Marque           G/C         Time           Pen.        TOTAL TIME  

1

1

SOUMAORO Moriféré

GARCIA Philippe

IV

IV

MITSUBICHI

EVO 9

N4 3

2 :18 :16

0 :01 :40

2 :19 :56

2

7

PULVERIC Gilles

CORMENIER Jean-Michel

IV

IV

PEUGEOT 207 RC

A 5

2 :52 :55

0 :00 :00

2 :52 :55

3

10

FANE Bakary

FANE Moussa

IV

IV

SUBARU IMPREZA

N4 3

3 :07 :02

0 :00 :00

3 :07 :02

4

11

ARTAULT Pierrick

ARTAULT Loïc

IV

IV

MITSUBICHI

EVO 5

S 11

3 :12 :36

0 :00 :00

3 :12 :36

5

4

JABER Ali

ROUSSEAU Jean Charles

IV

IV

MITSUBICHI

EVO 7

S 11

3 :23 :26

0 :00 :10

3 :23 :36

6

14

ABOBDIO Maxime

RICHARD Jean Claude

IV

IV

TOYOTA COROLLA

S 11

3 :40 :56

0 :00 :00

3 :40 :56

7

17

GIGAULT Frédéric

COULIBALY Daniel

IV

IV

OPEL KADETT GSI

S 11

4 :03 :18

0 :04 :00

4 :07 :18

8

12

FARHAT William

FARHAT Andrea

IV

IV

NISSAN PULSAR

S 11

4 :03 :29

0 :06 :50

4 :10 :19

 


14, 15 & 16 décembre 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires