Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 16:37
181819_534956029867870_1777978634_n.jpg375408_534955993201207_277044184_n.jpgInscrits au départ du 38è Rallye Côte d’Ivoire Bandama, les Bottari se disent prêts pour le départ. Le père Luigi et le fils Cyril gardent cependant la tête froide.

Ils ne sont pas les favoris, mais prendront plaisir à courir, car selon eux, « c’est toujours un grand plaisir de participer à un Bandama ».

 

« Le Bandama, reste le Bandama. C’est une course mythique qui monte forcement l’adrénaline. Nous avons préparé chacun notre véhicule. Il ne sera pas question pour nous d’aller défier les grands, mais nous serons bien présents dans la course », avoue humblement Luigi tout en appréciant le parcours du Bandama 2012.

 

« Ce sont des pistes typiquement Bandama. Et le site de Yamoussoukro est magnifique. La couse va se faire dans un fabuleux décor. J’espère que les pilotes n’oublieront pas la compétition en prenant plaisir à parcourir cet endroit superbe », fait remarquer le père Bottari qui ne manque pas de complimenter son fils. « Cyril a l’une des meilleures voitures du Parc Auto du Rallye ivoirien. Mais par manque de budget et de sponsor, et pour cause de maladie, il a manqué le championnat national cette saison », précise t-il.

 

Pour « Yamoussoukro 2012 », les Bottari ont formé une « Team » qu’ils espèrent voir finir la course en beauté. « Nous sommes là, et nous ferons de notre mieux, malgré les places chères. Nous allons montrer que nous sommes chez nous, même si nous savons que nous n'avons pas la prétention d'aller battre les champions et les pros qui sont au départ », soutiennent Luigi et son copilote Philippe Oury qui entendent laisser les coureurs étrangers découvrir le parcours. « Nous attendons de voir ce que le champion de France va faire. C'est lui qui a son mot à dire. Nous allons le laisser découvrir les pistes. Et lui, aura l'occasion de voir ce que nous, les amateurs, sommes capables de faire chez nous », prévient le pilote.

 

Quant au fils Bottari, l'un des plus jeunes coureurs ivoiriens, il n’attend plus que le top départ. « Nous sommes fin prêts, mon copilote Nicolas et moi. Nous avons toujours fini les courses. Et nous espérons rentrer cette fois encore. Nous ne sommes pas parmi les favoris, mais nous sommes quand même au départ pour prendre du plaisir. Ce sera une bonne expérience pour nous, de nous frotter aux professionnels comme Bonnefis. Je pense que la participation du champion de France va relever le niveau de la course et booster les autres pilotes professionnels à venir courir chez nous en Côte d’Ivoire », a fait remarquer Cyril avant de souhaiter que les pilotes étrangers prennent du plaisir, et que le meilleur gagne.

 

Luigi Bottari-Philippe Oury, sur Citroën Xsara, Cyril Bottari-Nicolas Le Parlouer sur Subaru Impreza forment certes une Team, mais il y a à leur côté, un équipage de leur club, le Racing Club Automobile d’Assinie (RCAA), Pierrick Artault- Loic Artault sur Mitsubishi Evo 5.

 

« Nous sommes tous impatients de courir ce Bandama. Tout en gardant l’espoir de le faire revenir progressivement au programme des grands rallies mondiaux, comme par le passé », a conclu Luigi.

 

Le 38è Bandama se dispute les 14, 15 et 16 décembre prochain dans la capitale politique ivoirienne avec une trentaine d’équipages annoncés au départ.


14, 15 & 16 décembre 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires