Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 22:55

KadyAngelbert1 La présidente de la Fédération ivoirienne de sports automobile et mécanique (Fisam), Kady Angelbert prépare activement, avec son comité directeur, la 36ème édition du Rallye de Bandama qui aura lieu du 11 au 12 décembre 2010 à Abidjan.

En prélude à la compétition, la présidente de la FISAM a fait une mise au point hier mardi 28 septembre 2010 au siège de la fédération au Plateau.

Depuis 1990, le Rallye de Bandama, l’une des compétitions les plus prisées en Afrique, a été retiré du championnat mondial. Parlant des motifs de ce retrait, la présidente de l’instance faîtière du sport automobile a dénoncé le manque de volonté politique.

Aux dires de la présidente de la Fisam, le Rallye de Bandama est tombé dans une période de vache maigre après le décès du père de la nation ivoirienne le Président Feu Félix Houphouët-Boigny.

« Lorsque nous étions au championnat du monde, le Président Félix Houphouët-Boigny, de son vivant, nous soutenait. De 1970 à 1990, le gouvernement d’HouphouëtBoigny dégageait la somme de 200.000.000 FCFA pour l’organisation de la compétition. Pour ce qui est de ceux qui sont aux affaires, il dégage 20 à 30.000.000 FCFA. Cette somme est très insignifiante pour organiser une compétition de grande envergure comme le Bandama. Le pire est que la subvention qu’on verse aux fédérations sportives se fait toujours à la veille des compétitions. Ce sont des situations qui expliquent très souvent le fait que l’organisation de nos compétitions soient bâclées », s’est indignée la présidente Kady Angelbert.

 

Dans la même foulée, la présidente a rappelé que le Rallye devenant de plus en plus performant, son organisation est soumise à une rigoureuse réglementation. Selon elle, chaque pays candidat à l’organisation d’un championnat mondial doit disposer d’un système de communication satellitaire, d’une sécurité très renforcée avec l’intervention des hélicoptères pour la supervision des courses. « Il faut de grands moyens à la disposition de la fédération pour que le Bandama réintègre le championnat mondial.

 

Le sport automobile contribue au développement économique car si les moyens conséquents sont dégagés pour son organisation, il fait générer des fonds à l’Etat. », a fait savoir Kady Angelbert.

L’heure n’est plus de tout repos pour Kady Angelbert qui continue de se battre pour une remontée du Bandama au championnat mondial.

 

Pour ce faire, la présidente de la Fisam invite les gouvernants à la mise en place d’une bonne politique de gestion du sport en Côte d’Ivoire. En commençant par ceux qui gèrent le sport. « Il est temps que l’Etat confie la gestion du sport aux sportifs. Qu’on nous retire les civils parce que nous présidents, avons une valeur potentielle pour diriger », a-t-elle proposé.

 

logo intelligentabj print45 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires