Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 00:30

*Photo:  Morhand Djemili dit 'MOMO' 

 

*Un bel hommage à Jean-Claude Bertrand celui sans qui les rallyes-raids n'éxisteraient pas...

*La première édition eut lieu du 25 décembre 1975 au 11 janvier 1976 et vit la victoire du Range Rover de PRIVE-BLAIN. En 1977, pour la seconde édition, le Ténéré fut parcouru et un motard s’y perdit pendant 3 jours… Il s’appelait Thierry SABINE. Jean Claude BERTRAND, voulant aller au bout de sa logique, créa l’association 5/5 afin d’organiser, chaque année, sur chacun des 5 continents, pendant 5 ans, une course légendaire. Mais la logistique ne put suivre ce visionnaire. De plus, en 1978, le PARIS-DAKAR de Thierry SABINE prenait son envol. La dernière épreuve organisée par Jean Claude BERTRAND fut un rallye parti le 23 décembre 1979 d’Aix En Provence pour rejoindre Toulon le 11 janvier 1980 en passant par l’Algérie et le Ténéré. Le Range de Jacky PRIVE l’emporta de nouveau.

-Allez faire un petit tour sur You-Tube, de très belles images du Bandama 1973 à la Djibi et du 1er Rallye Côte-Côte (Côte d'Ivoire-Côte d'Azur), Abidjan-Nice.

-Merci aux "Films du Soleil" de Jacques Hub et bien sur aux archives de Jean-Claude.

 

 

 

 

 

 

 

* Il est d’étranges épopées où les souvenirs ont une âme...
Sur ce site http://www.rallye-cotecote.com/ 
au fil des mots et des phrases, vous n’avez pas manqué de vous apercevoir que l’ombre tutélaire de Jean-Claude Bertrand allait toujours planer sur la 1ere édition du Rallye Côte-Côte Historique.
Une épreuve qui plus qu’une autre a sa légitimité historique.
Et qui prendra de nouveau la lumière, parce que le géniteur était prêt à faire jaillir des salves de philosophie dans un concept généreux
...

 

 

 

*Samedi 24 janvier: 

-Le Rallye Côte-Côte est arrivé à St Tropez ce matin à 12h.

 

 

1er
20
Mr ANTONINI
TOYOTA HDJ 61
0:17:41

2e
12
Mr RISER
TOYOTA HDJ 60
0:19:58
0:02:17
3e
18
Mr PRIVE
LAND ROVER RR 200
0:22:20
0:04:39
4e
11
Mr JOURDAN
VOLSWAGEN SYNCHRO 255 DJK2
0:28:37
0:10:56
5e
22
Mr GUY
LAN ROVER
0:34:53
0:17:12
6e
15
Mr BOUCHARINC
TOYOTA VOF J 73
0:55:39
0:37:58
7e
106
Mr AQUEREBURU
PEUGEOT 505
1:54:06
1:36:25
8e
59
Mr PAJOT
TOYOTA HDJ 60
1:58:09
1:40:28
9e
16
Mr DE BISSCHOP
LAND ROVER LHAML8
9:57:00
9:39:19
10e
52
Mr JAGER
TOYOTA HDJ 60
11:10:57
10:53:16
11e
69
Mr LACOUR
NISSAN PATROL
11:26:14
11:08:33
12e
17
Mr VACCANI
RANGE ROVER
11:46:02
11:28:21
13e
101
Mr DEMIERRE
PEUGEOT 504 COUPE
11:47:59
11:30:18
14e
103
Mr CAYON
PEUGEOT 504 AO1
12:08:52
11:51:11
15e
19
Mme CLUZEL
TOYOTA LAND CRUISER
13:09:13
12:51:32
16e
102
Mr MICHAUD
PEUGEOT 504 COUPE
20:20:56
20:03:15
17e
80
Mr PILLET
RENAULT 12 Sinpar 4x4 
33:50:12
33:05:07
18e
21
Mr GOGUET
CHEVROLET EK 18 C
60:17:12
59:59:29

 

 

 

 

 

 

 

 

J-1 de l’arrivée du Rallye Côte-Côte à Saint-Tropez !!


Demain, samedi 24 février 2007, le premier Rallye Côte-Côte historique 2007 mettra un terme à son périple de

8 200 km à Saint-Tropez.

Tous les participants gagneront Saint-Tropez en cortège par la RN 98 via la Londes, Bormes, la Mole, la Foux pour enfin arriver aux alentours de midi, sur le port de Saint-Tropez !!

A cette occasion, vous aurez la possibilité de découvrir et rencontrer, en présence de l’équipe organisatrice et de l’ambassadeur du Togo Monsieur TCHAO SOTOU BERE, tous les participants de cette extraordinaire aventure humaine à travers le continent africain !! 

 

Contact :
Liliane Fretté – Liliane Fretté Communication

16, rue de la Banque –
 75 002 Paris
Tel : 01 42 56 60 60
Port : 06 62 90 31 31
E-mail :
lfrette@relationpresse.com Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 

Voir passer les concurrents en France :

Toute une affaire…
En effet, une fois débarqués du ferry à Algeciras au cours de la journée du jeudi 22, les participants n'ont pas de contrainte de road-book. Les quelques 1750 km encore à parcourir jusqu'à Saint-Tropez (!) se font donc comme ils l'entendent.

C'est à dire que certains vont "bomber" jour et nuit et d'autres faire une pose pour dormir, tant et si bien que nous les retrouverons en ordre assez dispersé sur l'axe Pertuis - Aix. Difficile donc de faire des pronostics de passage qui tiennent la route !

La seule contrainte que les concurrents ont, c'est d'être au plus tard à 10 h. du matin, le 24 février au dernier contrôle au Mas du Sigaloux. Cet endroit (connu des amateurs de 4x4, TT, quads, etc.) se situe à env. 15 km au Nord de Hyères, commune de La Crau (83260), à côté de Pierrefeu-du-Var.
De là, ils gagneront Saint-Tropez en cortège par la RN 98 via La Londe, Bormes, La Mole, La Foux, pour arriver sur le port vers midi.

 

 

 1ère journée de repos sur le rallye


Aujourd’hui c’est relâche sur le rallye Côte-Côte. Les concurrents profitent de cette journée de repos à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, pour recharger les batteries, revoir la mécanique de leur monture et la réparer si besoin. Retour sur une première partie de rallye aussi difficile qu’inoubliable, ponctuée par une dernière étape étonnante.

A l’occasion de cette dernière étape entre Kiffa et Nouakchott, en Mauritanie, ce fut pour tout le monde un grand rendez-vous avec le désert de sable. Une première pour certains, une habitude pour d’autres mais toujours une grande découverte pour tous. Ce qui occasionna diverses fortunes : certains concurrents se perdirent de longues minutes avant de se remettre dans la bonne direction. Et oui, le sable et le vent jouèrent des tours en effaçant les traces des véhicules ouvreurs. Sans oublier les pannes et divers problèmes techniques, comme le véhicule de l’équipage n°11, en proie à de sérieuses difficultés relatives à leur consommation d’essence. C’est la 504 de l’équipe Cayon qui a 4 reprises les a dépanné. Une solidarité sans faille anime l’esprit de ce rallye !
Quant aux leaders du classement général, l’équipage corse n°20, ils n’échappèrent pas aux incidents mécaniques. Heureux hasard, un restaurateur corse basé à Nouakchott pu activer ses contacts afin de trouver les pièces à changer ! Aujourd’hui, tout est à nouveau en place pour qu’ils puissent défendre leur position.


7e étape demain : Nouakchott / Cap Tafarit (Mauritanie)
A partir de demain, les concurrents reprendront la route pour une 7e et dernière étape intégralement disputée en Mauritanie, entre Nouakchott et Cap Tafarit. Un nouveau défi parmi tant d’autres, avant d’aborder la deuxième et dernière semaine de course.



Communiqué de presse
Paris, le 16 février 2007

 

 

 

 

 Les 13 et 14 février : deux nouvelles étapes,
de nouveaux défis !!


Les deux dernières étapes du rallye n’ont pas été de tout repos : un grand nombre de kilomètres parcourus, quelques incidents pour certains participants, une réelle course au classement … Voici le quotidien de nos nombreux et infatigables aventuriers au cœur de l’Afrique.

13 février/4ème étape : Niono (Mali) avec le passage de la frontière Timbedgha (Mauritanie)
Cette journée fut marquée par un circuit de 383km de paysages incroyables, de pistes tortueuses, de nombreuses pannes mais d’une atmosphère toujours chaleureuse. La plupart des participants ont franchi la ligne d’arrivée et ceci malgré certaines difficultés. La 504 de l’équipage Suisse (M. et Mme Demierre) est arrivée au bivouac sans embrayage. La réparation due se faire au plus vite afin que ces derniers puissent reprendre l’aventure. Messieurs Lepers et Goguet, avec leur Chevrolet, ont atteint l’arrivée dans les derniers. La boite de vitesse ayant laché, ce n’est qu’à une heure du matin qu’ils ont pu être dépanné et ainsi rejoindre les autres concurrents. Le véhicule fut remorqué dans la ville de Nara (Mali) le lendemain pour les réparations. Affaire à suivre…  Pour les autres, la soirée fut bien plus agréable. Au Bivouac ce fut dégustation de couscous, de thé à la menthe et ambiance champêtre jusque tard dans la nuit !!


14 février/5ème étape : Timbedgha -  Kiffa (Mauritanie)
Le trajet a été long pour tout le monde. 545 km de parcours dont 302 km de spéciale. A l’arrivée, la plupart des concurrents ont émis quelques doutes sur la qualité de l’essence mais ont tout de même parlé d’un très beau parcours avec des pistes sinueuses et rapides. Le seul motard de la course nous à confirmé ces propos : « à certains endroits, les passages étaient rudes et j’ai du rester extrêmement vigilant ».  Malgré ceci, Pierre Landereau garde le moral. Tout comme l’équipage Corse, qui parcourent sans trop de problèmes et dans une ambiance détendue cette incroyable aventure. D’autres équipages, n’ont pas eut autant de chance et ont connus une fois de plus quelques soucis. Cependant, les Guyanais (Messiers Boucharinc et Andrea) sont venus prêter main forte et aider ces équipes à reprendre la route.

Le classement …
1ère place : équipage Corse (Antonini)
2ème place : équipage numéro 12/ Riser et Grimaldi
3ème place : équipage 22/Guy Père et Fils

Cependant, rien n’est encore joué. La course bat son plein et il reste encore 8 étapes à nos concurrents avant l’arrivée à Saint-Tropez, le 24 février prochain !!

 

Communiqué de presse

Paris, le 15 février 2007.

 

 

 

Départ à Lomé d`un rallye à destination de la France.

Lomé, 31/01

 -Un rallye auto-moto à destination de Saint-Tropez, au sud-est de la France, dénommé "Côte-Côte", démarre le 10 février prochain à Lomé, avec vingt concurrents venus de plusieurs pays du monde.

-Avec 19 voitures et une moto, le rallye va longer les côtes du Togo, du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Maroc pour aboutir vers le 25 février à Saint-Tropez, au sud-est de la France.

-Selon le Président du comité d`organisation, le Français Christian Dervieux, cette épreuve, la premièrè du genre au Togo, veut renouer avec le rallye des années 70 en Afrique, qui quittait Abidjan (Côte d`Ivoire) pour Nice sur la Côte d`Azur en France, d`où l`appellation de "Côte-Côte".

-Ce rallye, a-t-il précisé, est réservé à des véhicules qui ont plus de 20 ans d`âge et ne constitue pas un rallye de vitesse mais de régularité, les concurrents étant tenus de respecter une moyenne horaire et ne pas aller le plus vite possible.

-La course regroupera des participants de la France, de la Suisse, du Portugal, de la Belgique, Grèce, Guyane, Maroc, Côte d'Ivoire et du Togo.

 

                     1er Edition du Rallye Côte Côte Historique 2007

Pays traversés : Togo, Burkina Fasso, Mali, Mauritanie, Maroc, Espagne, France

Départ de Lomé, capitale du Togo, dans la moiteur tropicale du Golfe de Guinée.

Arrivée à Saint-Tropez après une dernière liaison à travers l'Espagne.

 

 

 

 Photo: rallye-cotecote.com 


                               http://www.rallye-cotecote.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MORHAND DJEMILI 22/06/2009 20:53

Bonjour, j4AI PRIS CETTE PHOTO IL Y A PLUS DE 20 ANS à  Fort Miribel en Algérie.ça ne me gène nullement que vous mettiez la photo de jean claude sur votre site.En règle général on marque le nom du photographe. Voila c'est tout.je ne vous demanderai pas de droit, cette photo je l'ai prise le dernier jour du rallye d'Algérie en 1986.il était 6h du mat et nous venions d'arroser la fin du rallye la veille. Cordialement Morhand Djemili dit 'MOMO'

Exelby Françoise 22/06/2015 20:48

Bonjour Momo, je n'oublierai pas que j'étais plantée, une patte du moteur cassée moteur à moitie dans le sable Momo l'Ange sorti de nul part : camion chargé du nécessaire, il a réparé sans un 'mo' et est parti comme il est arrivé, tout simple. Merci l'Ami. C'est un grand moment, vous êtes en panne au milieu de nul part et quelqu'un vous aide !