Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 23:28

Stéphane Peterhansel a remporté la Baja Portalegre 500 au volant de la nouvelle Mitsubishi Racing Lancer équipée de pneumatiques BFGoodrich.

Le multiple vainqueur du Rallye Dakar a remporté deux des quatre épreuves spéciales de cette 22e Baja Portalègre disputée sur des pistes détrempées, pour s'imposer au classement général devant le Portugais Filipe Campos (BMW)... qui remporte à cette occasion le Championnat Tout-Terrain portugais.

« Après plus d'un an de dur labeur pour rendre compétitive la Racing Lancer, c'est une belle récompense pour toute l'équipe de s'imposer aujourd'hui au Portugal » confiait Peterhansel à l'arrivée de cette Baja Portalegre. « Ce fut un honneur pour moi d'être choisi par Mitsubishi pour la première sortie en course de la Racing Lancer et c'est agréable d'avoir été à la hauteur de la confiance qui m'était donnée en signant un succès. >>

Ayant évolué durant plusieurs saisons au volant du Pajero Evolution, avec lequel il s'est imposé pour la dernière fois sur le Pax Rally en septembre dernier, Stéphane Peterhansel est idéalement placé pour comparer les performances de la Lancer Racing avec l'ancienne arme de Mitsubishi

« J'ai été particulièrement impressionné par deux choses durant ces trois derniers jours » poursuivait le pilote français. « La première concerne le moteur : Le nouveau V6 3 Litres constitue une nette amélioration dans tous les domaines, mais il est particulièrement performant sur les virages lents. Vous pouvez sentir le couple et l'accélération du turbo-diesel en sortie de courbe. Le châssis est également particulièrement robuste. Un événement comme la Baja portugaise demande une configuration spécifique et nous avons essentiellement défini un set-up pour ce week-end par extrapolation de ce que nous avons appris lors des essais au Maroc.
En travaillant sur ces paramètres, j'ai été agréablement surpris par la capacité de la suspension a absorber le terrain, ainsi que par la précision de la direction. »

=> Ses lignes sont censées rappeler celles de la Lancer Sportback, marketing oblige. Voici les caractéristiques techniques de cette future bête de course, qui sera confiée au quatuor Masuoka/Roma/Peterhansel/Alphand :


Longueur hors tout : 4475mm
Largeur hors tout : 1990mm
Empattement : 2900mm
Voie AV/AR : 1750mm/1750mm
Masse : 1900kg
Moteur : 6 cylindres Turbodiesel 24 soupapes Lubrification à carter sec
Système d’injection : Common Rail haute pression
Cylindrée : 2997cc
Puissance maxi : 280ch
Couple maxi  650Nm
Transmission : boîte séquentielle Ricardo 5 rapports, transmission intégrale permanente à blocage mécanique
Différentiel AV/AR : différentiel autobloquant Ricardo
Suspension AV : indépendante à double amortisseur
Suspension AR : indépendante à double amortisseur et barre antiroulis
Course de suspension : 250mm
Freins : disques Brembo ventilés à 6 pistons
Jantes : OZ aluminium 16 pouces
Pneus : BF Goodrich 245/80 R16
Châssis : Multitubulaire en acier, Plancher nid d’abeille
Carrosserie : fibre de carbone


A noter que Mitsubishi se pique d’écologie pour cette auto, pour « minimiser l’impact écologique du Dakar ». Ainsi, la Racing Lancer fonctionne au biodiesel et utilise des pièces en plastique recyclé. Un peu de poudre aux yeux, puisque les camions et 4×4 d’assistance (dont deux tous nouveaux Pajero Sport) seront strictement d’usine. L’objectif de cette nouvelle auto est clair : remporter la première victoire au Dakar avec un diesel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires