Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 23:52



Championnat de Côte d'Ivoire des rallyes
20 équipages au départ, jeudi 29 mai :

L
a 26e édition du rallye de l'ASACCI se court samedi prochain. Une vingtaine d'équipages sont annoncé pour la course. Ce sont 554,65 Km, dont 277,65 de secteur de compétion que vont parcourir les pilotes et leurs copilotes.

Des équipages ivoiriens, conduits par le champion de Côte d'Ivoire, Soumaoro Moriféré, Jean Albert et Fofana Sindou de Gagnoa sont prêts à rivaliser d'ardeur avec les équipages des expatriés dont la tête de fil est Patrick Namé, Pascal Brossier, Gilles, Pipo, Cyril ect....
Par ailleurs le président de l'ASACCI prendra également part au départ.

D’une distance totale de 554, 65 km (secteurs compétitifs + liaisons) dont 277, 65 km de secteurs compétitifs (15), la compétition se disputera en 5 boucles d’environ 80 km chacune.
Une vingtaine d’équipages est annoncée au départ de l’épreuve prévue le samedi 31 mai à 8h30 au Grand carrefour de Koumassi.
Mais avant, déjà ce jeudi, les choses sérieuses commencent avec les vérifications techniques des équipages devant Honda. Puis suivra demain vendredi, l’épreuve de présélection à partir de 19h30 à la place "Inch Allah" à Koumassi. Déterminante pour l’ordre de départ des équipages samedi, cette première confrontation riche en actions se déroulera dans une ambiance populaire, annoncera les couleurs de la bataille.

« La première voiture partira samedi à 8h30 du Grand carrefour de Koumassi pour "Crocodile Dipi" à Assinie », a indiqué Nino Zarour, le directeur de course, qui a présenté le parcours.
En effet, d’Abidjan, les équipages iront sur Grand-Bassam en liaison. Ensuite, ils attaqueront le premier secteur compétitif à partir de Mondoukou jusqu’au carrefour d’Assinie. La suite du parcours les amènera à sillonner les pistes de la région (Pont bascule, Djimini Koffikro, Allohoré, Samo etc.), avant de pointer à l’arrivée à "Crocodile Dipi" à Assinie, où le premier équipage est attendu en principe autour de 17 h 15. « Contrairement au passé, a précisé Nino Zarour, les boucles sont moins longues pour permettre aux équipages de passer un peu plus tôt à "Croco Dipi" pour se ravitailler et faire de l’assistance etc...
Et tout cela va créer de l’animation. La compétition se fera en une seule journée parce que nous pensons que cela est beaucoup plus pratique pour les équipages et l’organisation. Le choix de Koumassi fait également partie des innovations. Nous voulons faire un rallye populaire en la rapprochant des populations. C’est ce qui explique aussi pourquoi le départ aura lieu au Grand carrefour de Koumassi.

« Pour la sécurité, nous bénéficierons de l’appui des forces de défense et sécurité, du soutien de la brigade de sécurité municipale et des agents d’une société de sécurité », fait-il remarquer. L’un des faits notables de ce Rallye d’Assinie, est que le président de l’ASACCI, Patrick Namé a décidé que les équipages ivoiriens membres du club peuvent prendre part à la compétition sans payer le droit d’engagement.

De quoi susciter une réelle motivation chez les concurrents ivoiriens dans cette bataille qui s’annonce houleuse surtout entre les Mitsubishi, Subaru, Peugeot ect... que les autres voitures iront sûrement chercher avec beaucoup d’audace.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires