Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 21:41

Souvenir, souvenir.....


autocollant-bandama-1991.jpg

Une voiture qui effectuait sa première course en terre africaine : une Renault Clio 16 S, pilotée par Philippe Doué.
Si la voiture était inédite, son pilote était également un débutant, qui disputait le premier rallye de sa vie !... Mais ce n'était pas un novice pour autant.
Philippe Doué un Français résidant à Abidjan, est chef d'atelier chez l'importateur Renault-Socida.
En 1989 et 90, c'est lui qui avait organisé l'assistance d'Alain Oreille.
Grâce à de bons contacts avec Renault-Sport et le "Simon Racing", il avait décidé de se jeter à l'eau, et de débuter en compétition à 28 ans.
Sa Clio 16 S fut préparée dans les ateliers du "Simon Racing", à Avignon, puis embarquée pour Abidjan.
Grâce à quelques sponsors locaux, Philippe Doué mit sur pied une petite mais efficace équipe d'assistance et pour le pilotage, il apprit... grâce à la vidéo : <<
J'ai visionné de très nombreuses cassettes de rallye, comme celle des frères Choppard >>.
Excellente en motricité, remarquable en amortissement (une partie du savoir-faire de la R5 GT Turbo ayant pu être transférée sur celle qui lui a succédé), et extrêmement fiable, la Clio 16 S de Philippe Doué connut une seule alerte, en fin de course, lorsque les attaches d'amortisseurs arrière se rompirent.
Malgré une allure finale << affaissée >>, elle permit à Renault de signer son troisième succès consécutif en groupe N au Rallye de Côte d'Ivoire, et à son pilote... de se retrouver gradé
<< Fisa-B >> à l'issue de son premier rallye !...
Un autre rêve réalisé...


Dou--1991-3-copie-1.jpg

undefined
                    

Dou--1991-1.jpg

Dou--1991-4.jpg

viking-coteivoire-bandama.jpgundefined


vivelesport1.jpg
P
our Philippe Doué, les deux séjours d'Edmond Simon et de sa troupe avaient agi comme un déclic. De la fréquentation de ces mécanos passionnés, ainsi que du pilote du team, Alain Oreille, Philippe avait gardé de solides amitiés, mais aussi une petite idée derrière la tête : participer à son tour au Rallye Côte d'Ivoire.
Mais en octobre 1991, il n'était plus question de courir avec une R5 GT Turbo, qui avait disparu du catalogue Renault-Sport. La seule solution était d'engager une Clio 16 S. Grâce à la complicité de Renault Sport, qui fournissait une coque, et à l'expérience du "Simon Racing", Philippe Doué faisit construire en France la première Clio groupe N version << Afrique >>. Et il trouvait de son côté quelques sponsors locaux afin de pouvoir payer l'engagement et monter une petite équipe d'assistance, et Doué s'était entrainé dans quelques rallycross locaux pour ce mettre dans le bain...
Le 27 octobre, Philippe escaladait, au volant de sa Clio grise, le podium de départ d'un des plus difficile rallye africain.
Long de 3272 Km, dont plus de la moitié en secteurs sélectifs aux moyennes impossibles, sur pistes en terre cassantes, défoncées, parfois boueuses, le rallye de Côte d'Ivoire-Bandama constitue un test extrêmement impitoyable pour les mécaniques.
La concurrence en groupe N était particulièrement relevée, avec des VW Golf GTi, des Toyota Corolla 16 S, et surtout une redoutable Nissan Sunny GTi-R conduite par un équipage Japonais aussi bien outillé qu'une équipe d'usine. C'est d'ailleur ce pilote, Nishiyama, qui finissait les deux premières étapes en tête du groupe N. Mais la surprise venait du bon comportement de Philippe Doué et de sa Clio, qui talonnaient le Japonais, sur la piste comme au classement.
-Au début de la troisième étape, Nishiyama effectuait une faute de conduite et détruisait le train avant de sa voiture sur un petit muret. La voie était désormait libre pour la Clio 16 S Gr.N
Mais le rallye n'était pas encore terminé, et les émotions pas encore finies pour Philippe Doue.
La mécanique commençait à être un peu fatiguée, et dans la dernière étape, qui ramenait les concurents de San Pédro à Abidjan, les support d'attaches d'amortisseurs cédaient. Obligés de rouler à faible allure durant les 200 derniers Km, Philippe Doué et son coéquipier Laurent Urlique cédaient une place au classement général, mais réussissaient malgré tout leur pari : remporter la victoire en Gr.N 
Pour la 3ème année consécutive, Renault s'adjugeait cette catégorie.
Un superbe exploit pour un pilote et une voiture débutante !...


Dou--1991-2.jpg                 
programme-bandama-91.jpg

Une superbe réalisation d'Olivier Boulestin, encore bravo l'Ami... 



Partager cet article

Repost 0
Published by ASSINIE - dans Auto-Portrait
commenter cet article

commentaires

Laurent Urlique 01/04/2008 17:54

Merci mille fois pour cette tranche d'histoire qui compte dans la vie d'un rallyman amateur !!!Et encore merci à Philippe Doué de m'avoir permis de partager cette aventure. La longue troisième étape de nuit est un souvenir fabuleux et la quatrième étape me fait encore frissoner !!!Merci à tous, vive le Bandama,Laurent Urlique

Rémy 28/03/2008 00:14

Merci pour les félicitations...C'est tout à fait normal de rendre hommage à un équipage qui a tout donné pour être à l'arrivée,et encore Bravo à la petite "Clio" !.....Rémy.

philippe doué 27/03/2008 07:38

BonjourMerci pour ce fabuleux blogCe fut une tés belle expérience avec toute la réussite qu'il faut dans ces grands moments.Encore merci pour ces photos et commentairesPhilippe Doué