Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

¤ L'image du mois ¤

Patrick Servant / Brion 

Rallye du Bandama 1992...

 

 

#La Côte d'Ivoire, une Terre de Rallye, berceau du Rallye du Bandama, le Rallye de l'impossible.....

 header-copie-1        

http://www.f-i-s-a.org/page17.php

¤ Recherche ¤

¤ Les Stats ... ¤

*Date de création :

-> 25/11/2005 à 23h15 

 

*Visiteur unique :

-> 118 657

 

*Pages vues par visiteur au total :

-> 278 330

 

Journée record :

->  04/01/2009
(569 pages vues) 

Mois record :

->  Janvier  2011  <-  

(4.954 pages vues)
(1.591 visiteurs uniques) 

*Statistiques au 20/07/2014 

Merci à tous d'être passés sur mon blog.... 

 

¤ Top Provenances ¤

 

TOP Réseaux Sociaux : 100% FACEBOOK

 

www.google.fr     => 294 pages vues

www.google.com => 41 pages vues

www.google.ci     => 18 pages vues

www.google.be    => 18 pages vues

www.google.it      => 11 pages vues

www.google.de    => 10 pages vues

www.google.es    => 7 pages vues

www.forum-auto.com => 6 pages vues

www.google.com.ar => 5 pages vues

www.bing.com     => 4 pages vues

 

 

19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 20:12
Gary Chaynes &quot;petit Prince deviendra Grand&quot; !!!...

Gary Chaynes est champion de Côte d’Ivoire des rallyes terre 2013, depuis le dimanche 8 décembre dernier. Mais, comment ce tout nouveau champion de 26 ans est né. Retour sur le parcours du successeur de Soumaoro Moriféré.

Gary Chaynes a fait ses débuts dans le sport auto ivoirien en 2008, après un bref passage à la Moto et au Karting. Tout est parti, selon lui, du rallye de Corse qu’il avait vu pour la première fois, avec son oncle, pendant des vacances. Du coup, le Rallye est devenu pour lui un rêve qu’il s’est permit au début, jusqu’en faire une réalité, avec un titre de champion.

 

*Difficile début :

Parti du rêve d’être pilote de rallye, Gary voulait à tout prix devenir un grand champion, à l’image de l’un de ses idoles dans le championnat de Côte d’Ivoire, Alain Ambrosino, aujourd’hui président de la Fédération Ivoirienne de Sport Auto (FISA). Le jeune homme s’est donc donné les moyens de ses ambitions, et grâce à l’aide et le soutien de ses géniteurs, il a pu acquérir une Mitsubishi Galant, avec laquelle il a fait ses premières courses.

Au fil des compétitions, le futur champion a pu apprendre et s'aguerrir aux côtés des devanciers, dont le champion ivoirien Soumaoro Moriféré et d’autres pilotes rodés : Jean Louis Garçonnet, Marc Molinié, Pascal Brossier, Fané Bakary…, avec qui, il se frottait à toutes les compétitions. « Je n’ai manqué aucune compétition depuis mes débuts dans le Rallye ivoirien. Sans grands moyens, je me suis toujours engagé pour les courses sur le territoire ivoirien. Le chemin a été long, j’ai commencé avec de petites voitures et avec de maigres budgets. Ça été très difficile. On a eu parfois du mal a finir même certaines courses. On se faisait déjà remarquer, mais finir une course et même une saison, ce n’était pas toujours évident. C’est progressivement que j’ai pu acheter une Mitsubishi EVO 6, puis maintenant une EVO 9 sur laquelle je me suis battu cette dernière saison, pour avoir mon premier titre de champion », raconte Gary.

 

*Long chemin vers le titre :

Le chemin vers le titre de champion de Côte d’Ivoire n’a pas été facile pour Gary. Il a été long et éprouvant. Surtout la dernière ligne droite de la saison 2013. En témoigne la bataille de cette année qui a mal débuté pour l’équipage Gary Chaynes-Romain Comas, contraint à l’abandon, lors de la première course du championnat et non des moindres, le Rallye Côte d’Ivoire Bandama 2013. Pour cette course à coefficient 5, Gary était tout près de la victoire, quand il a été victime d’ennuies mécaniques, à 200 mètres seulement de l’arrivée finale, à Yamoussoukro.

Secoué, mais nullement ébranlé par ce mauvais coup du sort, le jeune pilote va progressivement refaire son retard, en gagnant toutes les autres courses du championnat local, pour monter sur le haut du podium. Successivement, Gary et Romain triomphent aux Rallyes de Gagnoa, d’Aboisso, de Yopougon et de Bouaké. Avant d’arracher la couronne, à la dernière journée du championnat, au Rallye d’Assinie que l’équipage a encore gagné, devant des concurrents comme: le dauphin d’alors, Kévin Ligonnet, le champion sortant Souamoro Moriféré et le vainqueur du rallye Bandama 2013, Fané Bakary, qui n’ont jamais abdiqué.

« Ce titre représente tout pour moi. Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire la joie que je ressens depuis le titre de champion de Côte d’Ivoire. C’est énorme. Je l’attendais plus que quiconque. Je n’ai jamais douté, même si je prenais toujours le facteur de la mécanique en compte », avoue le nouveau champion, qui remercie sans cesse, son premier et grand sponsor, SOTICI et la Fondation Atef Omaïs.

« SOTICI a toujours été là depuis le début. Son premier responsable, Ramzi Omaïs a cru en moi. Dans les moments les plus difficiles, il ne m’a jamais abandonné. Et, il n’a pas eu tort, car je lui ai bien rendu tous les efforts financiers consentis, en remportant le titre de champion, qui est aussi et surtout le sien », ajoute l’équipier de Romain Comas

La couronne sur la tête, le nouveau champion ivoirien garde quand même la tête froide. Mieux, il se dit serein pour la suite de sa carrière. « Le Rallye est tout pour moi. Je ne compte pas m’arrêter à ce premier titre. Je compte les cumuler en Côte d’Ivoire et pourquoi pas en Afrique. C’est une motivation supplémentaire pour garder le titre. C’est un peu une petite pression, parce que tout le monde va vouloir aller me chercher pour essayer de me ravir le titre. Mais ça, ce n’est pas trop un souci pour moi, parce que je suis confiant. Pour me reprendre le titre, il faudrait qu’ils se battent sérieusement. Et moi, je ne doute pas de mon titre de champion. Donc, je le défendrai forcément comme un vrai champion », rassure le Champion 2013 de Côte d'Ivoire qui sera récompensé et célébré par la FISA, le vendredi 20 décembre prochain.

 

 

Gary Chaynes &quot;petit Prince deviendra Grand&quot; !!!...

Partager cet article

Repost 0
Published by ASSINIE - dans Auto-Portrait
commenter cet article

commentaires